Je vis toujours au XXe siècle

Publié le par Clémence

Nous sommes censés être abonnés à Internet depuis le 1er novembre. Depuis cette date, notre connexion a été active une semaine exactement. Pfff...
Je profite d'un week-end chez mes parents pour donner quelques nouvelles : ma liste d'en-cours se réduit désormais à sept projets (j'avais déjà annoncé sept en octobre, mais je trichais un peu, ou plutôt j'anticipais sur quelque chose qui ne s'est pas produit, et la liste a été modifiée depuis). Pas mal, non ? Mais ceux qui sont sortis de la liste ne sont pas finis pour autant. Poursuivie par une malchance tricotique récurrente depuis l'automne, j'ai abandonné :
- Le Tartan Jacket de Teva Durham, à peine commencé, trop épais, le genre de choses superbe en photo mais difficile à transposer dans la réalité... Mieux vaut dans ce cas limiter la casse.
- Fife. Oui, Fife, trois fois commencé, presque fini, jusqu'à la dure réalité de l'essayage : mon Fife correspond environ à une taille 10 ans. J'arrive à l'enfiler mais j'ai l'impression de porter une camisole de force. Du coup, je l'ai abandonné sans finir le col. J'aviserai plus tard. J'ai une amie petite (oui, plus que moi !) et toute menue à qui il ira peut-être, mais comme elle est actuellement enceinte de plus de six mois, on va attendre un peu pour l'essayage.

Et ceux qui restent ?
- Toujours une paire de chaussettes pour Philippe. J'ai fini la première chaussette pendant les vacances de Noël. Elle est trop courte, ce qui peut s'arranger car je l'ai finie par la pointe, mais le manchon est un peu court aussi, et globalement la chaussette est un peu juste. J'hésite entre rectifier la longueur et tout défaire. Mais tout défaire impliquerait, je crois, pour la bonne santé de mon couple, de recommencer immédiatement.
- Une paire de chaussettes pour moi. Pas touchée depuis... oui, au moins.
- Une paire de gants. J'ai momentanément égaré la pelote.
- Un cadeau à finir absolument le plus vite possible, mais c'est le projet le plus maudit que j'aie jamais réalisé.
Ces quatre en-cours doivent, d'une manière ou d'une autre, disparaître de ma liste d'ici peu.
- Un gilet en pure laine noir, tout simple, très lent à tricoter, à peine commencé.
- Carpathian Black Roses, toujours en route depuis plus de trois ans. J'ai fini le corps jusqu'aux emmanchures et le haut du dos. Voici la première manche :

- Ma veste Phildar. Finalement, j'ai défait ma version bleue - décidément trop peu de laine - et recommencé en Yorkshire Tweed DK. Le point se voit peu avec cette laine, mais tant pis. J'ai fini le dos et commencé une manche :


 
 

Publié dans Général

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Ah, c'est sympa ...<br />
Répondre
C
Ah, Carpathian, je ne me lasse pas de le voir, quelle merveille !
Répondre
B
Heureusement, les pelotes de laine n'ont pas de date de péremption...<br /> ;-)
Répondre
T
Pas si mal tes en-cours ! Figure toi que dans la sétrie commencé depuis des lustres et qui arrive presque à sa fin, j'annonce officiellement que TdG est presque terpminé, j'ai enfin terminé les manches, je peux enfin revenir au Paris Tricot sans être honteuse et te rendre tes aiguilles ! :D<br /> Courage pour arriver au bout des chaussettede ton homme,lemien ne dit plus rien, il m'encourage même à me tricoter des choses pour moi ! ;)
Répondre
R
ola ! courage... laisse tomber les projets qui te motivent pas et continue donc les roses des Carpathes ; ce modèle est une merveille et il t'ira à ravir.  Pas terrible la connection internet... il faut râler, râler, râler !
Répondre